Que penser du calvinisme – Partie 5 – Dépravation totale

Une réponse sur “Que penser du calvinisme – Partie 5 – Dépravation totale”

  1. Romains 5:18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes.
    Comment expliquer que la culpabilité n’est pas transmissible si l’offense d’un seul a amené la condamnation de tous les hommes. S’il en est ainsi, la condamnation serait venu sans la culpabilité. Les enfants d’Adam ont perdu le Jardin d’Éden, sont devenus mortels, et ont perdu la communion qu’il aurait pu avoir avec Dieu etc…. Si la culpabilité n’est pas transmissible la condamnation semble l’être avant même le premier péché d’Abel ou de Caïn.

    Avons-nous besoin d’aller dans ce sens pour démontrer que l’idée de la dépravation totale empêche tout homme d’accomplir un acte de justice quelconque et surtout enlève à l’homme la possibilité d’accepter Jésus-Christ comme sauveur.

    Il me semble plutôt que sans avoir été coupable du péché d’Adam toute sa descendance en a subi les même effets avant même d’avoir péché. Et une de ces effets c’est d’avoir perdu la communion d’avec son créateur pour ne rester qu’avec le père du mensonge pour l’influencer au mal et qu’ainsi, plus souvent qu’autrement il a accepté ces mensonges et sombré dans de nombreux péchés le rendant maintenant lui-même coupable de rébellion envers son créateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.