Une réponse sur “Que Penser du Calvinisme – Partie 4”

  1. Bonjour Pat,
    J’apprécie vraiment le développement du débat que tu fais sur l’incohérence du Calvinisme que je dénonce pleinement aussi. J’y ai consacré une bonne partie de ma vie chrétienne et de façon intensive dans les 4 dernières années. J’ai 62 ans et je suis ancien dans une église des assemblées chrétiennes (Frères) depuis plus de 25 ans. J’y travaille aussi comme enseignant. J’adhère à la plupart de tes arguments qui sont très pertinents et que j’ai aussi découvert en partie dans mes recherches. Malheureusement mon milieu ne partage pas ces convictions, et je crois qu’ils ne comprennent pas vraiment de quoi il est vraiment question concernant le Calvinisme. Ceci dit, je crois que concernant Jean 6.44 l’argument que tu donnes discrédite sans qu’il soit nécessaire ton argumentation. Lorsque Jésus dit je le ressusciterai au dernier jour, je crois qu’il parle vraiment de la résurrection pour la vie éternelle et non de la résurrection tout court. Sinon la condition donné (Venir à Jésus attiré par le Père)pour cette conclusion n’aurait pas été nécessaire. Il aurait simplement dit c’est moi qui va ressuscité les croyant et les incroyants aux derniers jours. Et celui qui vient à Jésus attiré par le père dans ce passage est je crois celui qui vient vraiment à la foi en Jésus , Mais il ne le fait pas de façon irrésistible. Je crois donc plutôt que c’est le verset suivant qui aide à comprendre ce que l’Esprit veut enseigner par ce texte en disant: Il est écrit dans les prophètes: Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu son enseignement vient à moi. Dieu attire les gens à Lui en parlant à leur coeur, mais l’homme doit choisir de recevoir (Accepter) cette parole sans se rebeller à celle-ci. Jacques 1:21 C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes. Jean 6.44 dit donc: Si le Père ne s’adressait pas à l’homme, l’homme ne pourrait découvrir par lui-même la vérité, mais lorsque Dieu par son Esprit nous présente la vérité nous sommes responsables de la recevoir avec douceur et de l’accepter. Mais malheureusement Dieu parle tantôt d’une manière et tantôt d’une autre mais l’homme n’y prend point garde. Et c’est son choix. Il y a un moment dans la vie ou Dieu visite l’homme pour l’inviter, et nous pouvons même participer à l’aider à choisir de dire oui à cette invitation par notre conduite. C’est ce que dit Pierre: 1 Pierre 2:12 Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes œuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. Mais il demeurera toujours que l’homme devra choisir de dire oui ou non à cette invitation du Père.
    Il ne s’agit donc pas dans ce passage de Jean 6,44 d’un appel irrésistible, mais d’un appel nécessaire, qui lui place tout homme devant un choix que nous n’aurions pu faire sans cette appel.
    Espérant que cela nous aide à mieux comprendre ces passages qui malheureusement sont mal utilisés dans le Calvinisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.