Que penser du Calvinisme – Partie 3

Voici la troisième partie de notre série sur le Calvinisme. Avec cette troisième partie, nous portons un regard critique sur la doctrine Calviniste de la dépravation totale, le T de la TULIP.

Nous commençons par définir ce qu’elle est. Elle comprend deux éléments distincts : 1. Transmission d’une nature totalement dépravée
2. Transmission de la culpabilité d’Adam

Pas un seul passage de la Bible, de l’Ancien ou du Nouveau Testament, enseigne que l’homme est totalement incapable de comprendre le message de l’évangile.

Le T est très important puisque si cette doctrine est fausse, tout l’édifice calviniste s’écroule. Si elle est fausse, la réprobation des non-élus est injustes.

Le Calvinisme s’éloigne de la conception historique de péché en le définissant comme tout manque de conformité à la loi morale de Dieu en action, en attitude ou en NATURE. Le nom péché désigne une action ou une attitude;

Le verbe pécher est un verbe d’action et non un verbe d’état, jamais il n’a désigné ce qu’une personne était, il désigne ce qu’une personne fait.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.